Formulaire De Nomination Mairie ... - PreventionWeb

Copy and paste this link to your website, so they can see this document directly without any plugins.



Keywords

2012, Gonaïves, dans, pour, Idem, Section, ville, Ville, canaux, essentiel, quartier, Statut, Progrès, sont, habitants, Quinte, Point, Brigade, Labranle, Sélectionner, Construction, protection, résultatsPlans, Bassin, Commune, Communale, local, civile, versants, communale

Transcript

Annexe II
Formulaire de nomination des villes et des gouvernements locaux pour leur
participation à la campagne
Veuillez adresser le formulaire de nomination et le courrier du maire à isdrcampaign@un.org. Les nominations seront acceptées tout au long de la campagne 2012-2013.
Ville / Gouvernement local
Nom de la ville Gonaïves
Lieu (brève
description)
La commune des Gonaïves se situe à l’Ouest d’Haiti et s’étend sur
573,58 km2. Elle regroupe cinq sections communales : Pont Tamarin, Bassin,
Petite Rivière de Bayonnais, Poteau et Labranle. La ville des Gonaïves fut
fondée en 1422 par les Indiens, elle est le chef-lieu du département de
l’Artibonite. Haut lieu symbolique, de par sa participation à la révolution
haïtienne, cette ville se révélera tout au long de l’histoire être un lieu de
résistance et est reconnue comme le berceau de l’Indépendance. De par sa
position, elle occupe un emplacement stratégique dans le maillage urbain haïtien.
Elle constitue une sorte de carrefour permettant d’accéder à des villes
importantes dont notamment Port au Prince, Cap Haitien, Port de Paix et Hinche
via saint Michel de l’Attalaye. En outre, elle se situe à proximité d’un des
principaux greniers agricoles du pays.
Du fait de sa localisation au débouché d'un bassin versant dégradé, en bordure de
mer sur une plaine peu élevée avec un sol à forte salinité, la quasi-totalité de la
ville est une zone très à risque.
Taille (année) • 12. 91 Km2 : Superficie Ville
• 573.8 Km2 : Superficie totale de la commune
• Gonaïves compte près de 324 043 habitants (recensement par estimation
de 2009), dont 228 725 habitants en milieu urbain, ce qui la classe
troisième ville du pays.
Population (année)
(2009, Cf. Recensement Général Population et Habitat / I.H.S.I.)
Localité Population totale Pop. Urbaine /
Section
Communale
Commune 324 043 habitants
Ville 228 725 habitants
1ère Section Communale :
Pont Tamarin
178, 099 habitants NA
2eme Section
Communale : Bassin
86, 805 habitants NA
3ème Section
Communale : Bayonnais
28, 006 habitants NA
4ème Section
Communale : Poteaux
18, 411 habitants NA
5ème Section
Communale : Labranle
12, 722 habitants NA
P.I.B. 297, 687 en millions de Gourdes Haïtiennes (HTG) courantes pour l'exercice
2010-2011 (Cf. Institut Haïtien de Statistique et d'Informatique: I.H.S.I.)
Type(s) d’aléas
• Cyclones et tempêtes tropicales (souvent accompagnées par des fortes
pluies provoquant des inondations, éboulements ou des glissements de
terrain) ;
• Inondations ;
• Glissement de terrain ;
• Tsunami/ Raz de marée ;
• Incendies ;
• Tremblement de terre.
Nom du maire /commissaire / gouverneur / leader communautaire
M. Jean Osner AMISIAL, Maire
Quel service de l’administration de la ville sera le centre de liaison pour la campagne?
La Mairie
Coordonnées du responsable du centre de liaison
Nom M. Chescal CORVIL
Fonction Directeur Général de la Mairie
Adresse 128 bis, Avenue des Dattes, Gonaïves, Haïti
Email mairiegonaiveshaiti@gmail.com
Téléphone (509) 22 00 52 10 / 37 99 24 58 / 33 34 84 20
Fax NA
Quelles institutions locales sont impliquées dans la campagne?
Direction de la Protection Civile (D.P.C.)
Risques de catastrophes majeures
(Veuillez indiquer les catastrophes majeures qui se sont produites, les aléas actuels et les
conditions de vulnérabilité)
Catastrophe majeure Année Impacts (populations et matériels)
Incendie au marché
communal de la ville
2011 (mai) 31, 353,500 Gourdes : pertes
financières évaluées pour seulement
258 marchands. (Cf. Bureau Ministère
Commerce Gonaïves).
Épidémie Choléra 2010 (2ème semestre et qui
devient endémique)
1 102 décès d’octobre 2010 à juin
2012. (Cf. Direction Sanitaire de
l’Artibonite)
18, 430 cas traités dans les Centre
Traitement Choléra (CTC) d’octobre
2011 à juillet 2012. (Cf. ACF
Gonaïves)
Inondation / Cyclones
Hannah et Ike
2008 (septembre) 506 morts / 223 disparus / 1 448
blessés / 225 000 sinistrés / 65 000 sans
abris / 5 500 maisons détruites (Cf.
Plan de Contingence Gonaïves, p. 9)
Incendie au marché
communal de la ville
2005 (mai) Non disponible
Inondation / Cyclone Jeanne 2004 (septembre) 3 000 morts et disparus environ / Pertes
matérielles évaluées à environ 300
millions USD (Cf. Plan Local
d’Urbanisme, Gonaïves ; p. 3)
Inondations / Cyclone Flora 1955 Non disponible
Inondations / Cyclone Ha
Zèle
1954 Non disponible
Les conditions de vulnérabilité sont:
• Faibles moyens techniques, matériels et financiers pour la réactualisation et la mise à exécution d'un
plan de contingence.
• Faibles capacités d'auto évacuation de la population et peu de maisons avec étages.
• Inexistence de matériels de pompiers et corps de sapeurs-pompiers.
• Rivière ensablée, réseau de drainage endommagé et obstrué.
• Accès limité aux messages d’alerte en zone rurale.
• Plaine peu élevée et exutoire des eaux des bassins versants dont la pente est très raide et accidentée et le
sol érodé en raison d’une très faible couverture végétale (2%). La couverture forestière était estimée à
18% dans les années 1950, et de à 2% en 1987: Cf. Centre National d'Information Géo Spatiale
(CNIGS).
• Inexistence de système de gestion de déchets : très faible collecte des déchets, pas de traitement et sites
de décharge non aménagés.
Accomplissements et plans relatifs aux domaines des dix points essentiels :
A- Produire une évaluation du statut par point essentiel comme suit :
1- peu/rien n’a été mis en place, 2- quelques progrès réalisés, 3- réalisés, fonctionnant bien, ou sans objet.
B- Veuillez décrire les principaux domaines dans lesquels des progrès ont été réalisés et des résultats ont été
obtenus.
C- Veuillez identifier les activités et les plans auxquels votre ville va accorder une attention toute particulière
pour améliorer la situation actuelle au cours de la campagne et au-delà. En outre, n’hésitez pas à proposer des
événements spécifiques ou des activités spéciales que votre ville souhaiterait mettre en place afin de mieux
sensibiliser sur la résilience face aux catastrophes. Veuillez sélectionner le ou les Points essentiels
correspondants.
Point essentiel 1- Mettre en place une organisation et une
coordination pour réduire le risque.
Statut – 2
Progrès et résultatsDes institutions œuvrant dans le domaine de la gestion des risques et désastres sont présentes dans la commune
des Gonaïves et font partie du Système National de Gestion des Risques et Désastres. Il s’agit notamment de :
- un comité communal de protection civile (30 membres) dont le Maire est le coordonnateur.
- 6 brigades de 30 personnes, crée en 2005 sont en charge des quartiers vulnérables de la ville (K
Soleil, Trou sable, Desronville, Assifa/Seprenn, Ceinture Biénac, Contour Biénac).
- 3 autres brigades de 30 personnes, créent en 2012 sont localisées dans des quartiers urbain et périurbain (Lapierre, K-Georges, Praville).
- 5 comités locaux ou KPSL composés de 30 membres chacun, sont situés dans les 5 sections
communales : Pont Tamarin, Bassin, Petite rivière du bayonnais, Poteau, Labranle.
- 1 équipe d’intervention rapide chargée des recherches en sauvetage.
En temps normal, ces comités dont de la prévention, mitigation et réhabilitation des constructions. L’ensemble
des membres de ces comités ont reçu des formations en gestion des risques et désastres tout au long de l’année
2012 (notions de base, recherche et sauvetage, premiers soins, gestion des abris provisoires).
En temps de crise, ces comités se transforment en Centre d’Opération d’Urgence Départemental (COUD), ainsi
que le Centre d’Opération d’Urgence Communal (COUC) et le Centre d’Opération d’Urgence Local (COUL).
Coordination avec d’autres acteurs :
- Nationaux : Scouts, Croix-Rouge et société civile
Il y a un représentant de chaque membre au sein du comité communal
- Internationaux : OCHA / MINUSTAH (pour le sauvetage) / Police/ ONGs
Concernant la Croix Rouge Haïtienne :
- ils disposent de 150 volontaires formés,
- ils interviennent dans l’information et la sensibilisation
ils ont des kits prépositionnels au sein du PAM (kit d’hygiène, kit cuisines).
Résultats obtenus: Le comité communal, les 5 comités locaux, les 9 brigades sont renforcés et formés aux
réponses aux urgences.
Plans• Un plan de contingence couplé d'un plan d'évacuation est élaboré.
• Des abris provisoires sont identifiés et aménagés pour accueillir les sinistrés.
• Les populations sont sensibilisées et informées sur les comportements à adopter avant, pendant et après
via les mass médias (station de radio et de télévision) et des sensibilisations de masse : banderoles,
dépliants, théâtre forum, peintures murales, etc.
• Un programme DIPECHO intitulé « Gestion des désastres pour les communautés et les institutions de la
commune des Gonaïves, département de l’Artibonite », est mis en œuvre par Action Contre la Faim
(ACF) et financé par la Commission Européenne, Département d’Aide Humanitaire et Protection
Civile. Ce projet a pour objectif d’augmenter le niveau de préparation aux désastres et réduire la
vulnérabilité des communautés exposées à des risques dus à différents types de chocs menaçant la
commune des Gonaïves. Plusieurs activités se sont déroulées pour venir en renforcement du comité
communal de protection civile. Des plans d’urgence temporaire ont été créés afin de définir clairement
les rôles et responsabilités des membres des comités locaux.
Point essentiel 2 - Affecter un budget Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans Point essentiel 3 - Préparer l’évaluation des risques Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans Points essentiel 4 - Investir dans des infrastructures
essentielles pour réduire le risque
Statut - 2
Progrès réalisés
Quoi Endroit Par qui / Cf. Date / Année
Colmatage 100 m
linéaires brèche en
gabion
Rivière La Quinte au
niveau de Marotte
Ministère Agriculture et
Ressources Naturelles et du
Développement Rural
(MARNDR) / Ing. Hérold SAINTPIERRE, (509) 37 53 64 46
2012
Reprofilage 1.2 Km de
digue
Rivière La Quinte au
niveau de Desfontaines
(Ka lakwa)
Idem 2012
Curage de 1.5 Km : de
Ka lakwa à Caillon
Rivière La Quinte : de
Ka lakwa à Caillon
Idem 2012
Végétalisation en vétiver Berge rive gauche de La
Quinte au niveau de
cimetière Desfontaines
Idem 2012
Colmatage de 2 brèches
sur la rive gauche en
terre
Rive gauche rivière La
Quinte au niveau de
source « Bazou »
Idem 2012
Colmatage de 3 brèches
(90 m linéaires) en
gabion
Rive droite rivière La
Quinte
Idem 2012
Colmatage de 2 brèches
(60 m linéaires) en
gabion et de 24 m
linéaires en gabion
Rive droite rivière La
Quinte rive gauche au
niveau de Roffilier
Idem 2012
Traitement de 200 Km
de seuil en pierres sèches
Ravins des sous bassins
versants des Sections
Communales Labranle et
Bassin
Programme Intensification
Agricole (P.I.A.) / Agr. Jocelyn,
(509) 37 30 29 74
2008 à 2010
Construction d’une
trentaine de micros
retenus en maçonnerie
Ravins des sous bassins
versants des Sections
Communales Labranle et
Bassin
Idem 2011 à 2012
Végétalisation : 1 million
de plantules (forestiers et
fruitiers) avec un taux de
réussite de 65%
Ravins des sous bassins
versants des Sections
Communales Labranle et
Bassin
Idem 2008 à 2011
Construction de 12 Km
de canaux en maçonnerie
Sections Communales
Labranle et Bassin
Idem 2010 à 2011
Reprofilage Rivière La Quinte Ministère Travaux Publics
Transports Communication
(M.T.P.T.C.) avec appui du
Centre National d’Equipements
(CNE) / Michelle PHILOGENE,
Dir. Départementale Artibonite,
(509) 38 37 52 70 / 34 43 78 98
2012
Curage canaux Centre ville Gonaïves Idem 2012
Désherbage et curage des
canaux de drainage
1ère Section communale –
Commune de Gonaïves
Comité local protection civile Pont
Tamarin/ ACF
2012
Désherbage et
construction d’un
ponceau
2ème Section communale
– Commune de Gonaïves
Comité local protection civile
Bassin/ACF
2012
Curage, Désherbage et
construction d’un
ponceau
3ème Section communale
– Commune de Gonaïves
Comité local protection civile
Poteau/ ACF
2012
Désherbage et
construction d’un
ponceau
4ème Section communale
– Commune de Gonaïves
Comité local protection civile
Petite rivière de Bayonnais/ ACF
2012
Construction mur de
soutènement
5ème Section communale
– Commune de Gonaïves
Comité local protection civile
Labranle/ ACF
2012
Construction et curage
des canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier K-Soleil/ ACF 2012
Construction et curage
des canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier Desronvilles/
ACF
2012
Construction et curage
des canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier Assifa-Seprenn /
ACF
2012
Réalisation d’un ponceau
et curage des canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier Contour Biénac/
ACF
2012
Construction et curage
des canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier Ceinture Biénac/
ACF
2012
Curage et désherbage des
canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier Praville/ ACF 2012
Curage et désherbage des
canaux
1ère Section communale –
Commune de Gonaïves
Brigade quartier Lapierre/ ACF 2012
Curage et désherbage des
canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier K-Georges/ ACF 2012
Réalisation d’un ponceau
et curage des canaux
Ville de Gonaïves Brigade quartier Trou sable / ACF 2012
Résultats obtenus
• Réduction de l’impact du risque d’inondation et de glissement de terrain.
• Augmentation du rendement agricole dans les zones d’intervention.
Plans –
Quoi Endroit Par qui / Cf. Date / Année
Construction 70 microretenues en maçonnerie
Ravine des sous bassins
versants des sections
communales Labranle et
Bassin
Programme
Intensification Agricole
(P.I.A.) / Agr. Jocelyn,
(509) 37 30 29 74
2012 à 2013
4 centres multiservices
et de vente d’intrants
1 dans la Commune
d’Ennery et 1 dans
Idem Fin 2012
agricoles chacune des sections
communales suivantes :
Bassin, Labranle et
Poteaux.
Protection berge rivière
Ennery (curage, gabion
mur de protection de
berge)
Passe-Reine Idem Fin 2012 à 2013
Réhabilitation /
construction en
maçonnerie de 8 Km de
canaux.
Zone
« Larivière » (Savane
Carrée) section
communale de la
commune de SaintMichel
Idem Prévue pour 2013
Végétalisation :
200, 000 plantules
Ravins des sous bassins
versants des sections
communales Labranle et
Bassin
Idem Prévue 2013
Installation station de
pompiers
Section Communale
Bassin
l’État haïtien / Cf. Mairie
Gonaïves
Prévue pour 2013
Point essentiel 5 - Évaluer la sécurité des écoles et des
établissements sanitaires
Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans – Plan de mise en sureté réalisés dans 8 écoles de la commune des Gonaïves par ACF dans le cadre du
projet susmentionné. Sensibilisation des enseignants et des élèves sur la thématique de gestion des risques et
désastres.
Point essentiel 6 - Faire appliquer et faire respecter des
réglementations sur la construction réalisables et des
principes d’aménagement du territoire
Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans – Plan local d’urbanisme réalisé en 2007 et plan d’aménagement de la zone de Morne Blanc (nouveau
quartier de la ville).
Point essentiel 7 - Mettre en place des programmes
d’enseignement et de formation
Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans Point essentiel 8 - Protéger les écosystèmes et les zones
tampons naturelles
Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans Point essentiel 9 - Installer des systèmes d’alerte rapide Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans –
Quoi Endroit Par qui / Cf. Date / Année
Installation de matériels
hydrométéorologiques
(système d’alerte) pour
collecte de données.
Bassins versants Ennery
Quinte
Programme
Intensification Agricole
(P.I.A.) / Agr. Jocelyn,
(509) 37 30 29 74
Fin 2012
Installation d’une sirène
électronique longue portée
Ville des Gonaïves Comité Communal de
Protection Civile.
Financement Action
Contre la Faim (ACF)
Début 2013
Point essentiel 10 - Reconstruire en fonction des besoins
(survivants)
Statut - Sélectionner
Progrès et résultatsPlans

PDF Document reader online

This website is focused on providing document in readable format, online without need to install any type of software on your computer. If you are using thin client, or are not allowed to install document reader of particular type, this application may come in hand for you. Simply upload your document, and Docureader.top will transform it into readable format in a few seconds. Why choose Docureader.top?

  1. Unlimited sharing - you can upload document of any size. If we are able to convert it into readable format, you have it here - saved for later or immediate reading
  2. Cross-platform - no compromised when reading your document. We support most of modern browers without the need of installing any of external plugins. If your device can oper a browser - then you can read any document on it
  3. Simple uploading - no need to register. Just enter your email, title of document and select the file, we do the rest. Once the document is ready for you, you will receive automatic email from us.

Previous 10

Next 10